Projet Eden Index du Forum
Projet Eden
Eden, un projet destiné à refaire le monde.
 
Projet Eden Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet Eden Index du Forum -> Loisirs et détente -> Plage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aldebaran
Etudiant/Etudiante

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 93
Surnom: Ne tentez pas ça
Age: 21 ans
Date d'anniversaire: Inconnue
Localisation: Un peu partout, ici et là-bas ..
Profession: Etudiant
Amour: Je n'y pense pas
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Jan - 01:20 (2010)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] Répondre en citant

   "La recette ? Mh.. moi je pense qu'il vaut mieux laisser les choses comme elles sont.. à l'heure actuelle, je ne saurais peindre un tableau de la sorte."

   Je ne savais quoi répondre, ni sur quel sujet l'attaquer, sur ce coup là. J'aurais pu saisir ma chance et l'interroger sur Kamisama, mais je choisissais de la harceler sur ce sujet là un autre jour. Plus tard, j'allais acquérir sa confiance et il ne fallait rien gâcher à tout cela. Visiblement, elle n'appréciait pas autant le "Dieu" que ses parents, c'était donc certainement un "sujet sensible", comme avec de nombreuses personnes. On remet en cause son pouvoir, qui n'est pourtant pas niable, on remet en cause sa force. On dit qu'il n'a jamais été un humain, mais plusieurs, on dit que les Edeniens sont des fanatiques d'une secte... Ou alors on les adule. Chacun a son avis, le mien est, je l'espère, assez objectif : je me range du côté qui arrange mon interlocuteur et qui m'arrange moi.

   "Et.. si tu croises personnellement Kamisama et que tu lui voles ses couleurs.. qu'en feras-tu ? Choisirais-tu un ciel vert ? un océan doré ? J'aurais un service à te demander si tu y arrives. Je voudrais des yeux semblables aux tiens.. je me demande comment on perçoit le monde quand on s'appelle Cornelia Ura ! je voudrais le voir par tes yeux, mais te les ôter serait un peu extrême."

   C'était un jeu calme et lent, petit à petit, je brûlais tous les rois et valets de son coeur. J'attendais qu'il n'en reste qu'un, j'attendais seulement qu'elle fasse de moi quelqu'un de différent et d'indispensable, le maître du jeu, et alors j'aurais gagné la partie. J'espérais cependant être assez doué pour ne pas faillir. L'amour est un sentiment qui se manipule avec des mots de cristal : magnifiques certes, mais tellement fragiles qu'au moindre faux pas.... tous pourraient s'effondrer.. comme un vulgaire château de cartes.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Jan - 01:20 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cornelia
Maitresse des Avatars

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2009
Messages: 159
Surnom: Corny ou Cornychou
Age: 18 ans
Date d'anniversaire: 5 Mai
Localisation: Elle vient de New Apple, une ville Edenienne conçue de toute pièce pour remplacer New York.
Profession: Etudiante en art
Amour: Célibataire
Autre compte: Soren O'hara
Musique: De tout.
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 21:30 (2010)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] Répondre en citant

     «La recette ? Mh.. moi je pense qu'il vaut mieux laisser les choses comme elles sont.. à l'heure actuelle, je ne saurais peindre un tableau de la sorte. Et.. si tu croises personnellement Kamisama et que tu lui voles ses couleurs.. qu'en feras-tu ? Choisirais-tu un ciel vert ? un océan doré ? J'aurais un service à te demander si tu y arrives. Je voudrais des yeux semblables aux tiens.. je me demande comment on perçoit le monde quand on s'appelle Cornelia Ura ! je voudrais le voir par tes yeux, mais te les ôter serait un peu extrême.»

     Les derniers mots d'Aldebaran surprirent Cornelia. Voir le monde à travers les yeux de C. ? Qu'est ce que cela pouvait bien signifiait? Sur le coup, Cornelia ne sut pas vraiment comment interpréter ses paroles. Il est clair que si il lui otait ses yeux pour profiter de sa vision du monde, il serait surpris ... voir TRÈS surpris. Pour Cornelia, le monde n'était qu'une succession de silences, une succession de mots, une succession de phrases, une succession de notes, une succession de tableaux ... rien de plus qu'un  " interminable et indéterminable enchainement ".
     Elle tourna la tête vers Aldebaran ... «Une succession de rencontres ?» pensait-elle. Cornelia aurait adoré lui voler ses yeux aussi ! Pour voir quoi ? Pour voir le mots qu'ils lui attribuait. Les adjectifs qu'il lui réservait et les pensées qu'il lui envoyait. Cornelia les sentait. Elle savait que tout ces mots auxquels Aldebaran l'associait flottaient tout autour d'elle. S'agissait-il du mot ' Mignonne ' qu'elle sentait délicatement posé sur son épaule, ou s'agissait-il du mot ' Repoussante ' qui lui cognait violemment le dos en permanence. Le mot " Sympathique " était-il présent ? Ou est- ce que le mot " Étrange " l'avait fait fuir au triple galop ? Aucune idée.

     «  Un océan tout blanc! Blanc de diamants. Océan dans lequel se refléterait un soleil noir de charbon. Soleil accompagné de ses nuages gris de tristesse, courant à l'unisson dans un ciel incolore et vide. Ciel , qui couvrirait une nature aux branches dorées et aux rivières d'argent ... le tout, relié par une pluie de pierres précieuses légèrement bleutées.»

     Tout en divaguant sur les couleurs de son monde, elle ne quittait pas le visage d'Aldebaran des yeux. Elle n'y arrivait pas, c'était au dessus de ses forces. Et comme elle détestait lutter contre elle-même , elle obéissait à son esprit qui lui ordonnait de ne pas détacher son regard. Bientôt il ferait nuit, alors il fallait qu'elle en profite un maximum non ? S'enivrer de son image jusqu'à en vomir ses intestins, et s'enivrer de son odeur jusqu'à sombrer dans un coma indescriptible.

     « En effet, ce serait un peu extrême de me les " ôter ". Une fois que j'aurais subtilisé les pinceaux de " Dieu " , je t'en offrirais des semblables si tu veux. Mais bon, autant te dire que : si on possède les yeux de Cornelia Ura alors on se doit de posséder le reste de la machine, sinon ... on sombre dans la folie , c'est sûr. Ton organisme risquerait de les rejeter et plus jamais tu ne pourrait retrouver ton état normal. Ce serait dommage et je culpabiliserais ... »



[ OULA, elle est à fond là xD ! Désolé pour le retard Aldechou , pour me faire pardonner, je me suis appliqué <3 ]
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
« Il pleut des heaumes»


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldebaran
Etudiant/Etudiante

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 93
Surnom: Ne tentez pas ça
Age: 21 ans
Date d'anniversaire: Inconnue
Localisation: Un peu partout, ici et là-bas ..
Profession: Etudiant
Amour: Je n'y pense pas
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 00:26 (2010)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] Répondre en citant

    Au fur et à mesure que Cornélia prolongeait la description de son monde, un sourire se dessinait lentement sur mes lèvres. Elle me dévisageait. Ses longs cheveux sombres, brillants comme le satin et certainement doux comme la soie flottaient autout d'elle. Sa bouche laissaient s'échapper des mots aux sonorités toutes plus musicales les unes que les autres, et dans ses yeux clairs pouvait se lire mon reflet. Elle me dévisageait.. et ça me plaisait, vraiment. Ah, les pinceaux de Dieu.. quelle belle appellation. Je me serais, moi-même, bien nommé Dieu, si j'avais pu, cela me sied, et surtout.. me correspond. Cornelia, de la culpabilité ? Oh ... mais...

   "Que dois-je entendre par là, Miss Ura ?" avais-je articulé en anglais soutenu, de mon accent le plus parfait, avec un sourire charmeur bloqué au coin des lèvres.

    Posséder. Ce verbe est si beau. Et s'il s'agit de l'âme d'un humain, il prend là toute sa signification. Du moins, j'en avais toujours pensé ainsi... et voilà que comme ça, avant même que j'ai le temps de passer à quelconque acte que ce soit, elle me propose de posséder l'ensemble de la machine qui la constitue ? J'ai gagné, on dirait.

   "Pour ce qui est de sombrer dans la folie... t'en fais pas.. dans tous les cas, il y aura quelqu'un pour me guider vers le droit chemin, n'est-ce pas ? Et si tu n'as pas envie de culpabiliser.. faisons en sorte que ce soit toi"

   J'avais soufflé ces derniers mots à son oreille, me rapprochant d'elle à l'instant crucial. Je le sentais, elle m'appartenait déjà. Et j'adorais ça... tout comme on peut aimer Dieu, ces pulsations en moi, cette supériorité.. le pouvoir de tout manipuler.. c'était indescriptible. Je jubilais intérieurement. Jetant un discret regard vers le ciel, je remarquais que la lumière faiblissait. Sans m'écarter de la demoiselle, je soupirais :

    "On dirait que c'est bientôt fini.. alors profitons-en."
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Cornelia
Maitresse des Avatars

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2009
Messages: 159
Surnom: Corny ou Cornychou
Age: 18 ans
Date d'anniversaire: 5 Mai
Localisation: Elle vient de New Apple, une ville Edenienne conçue de toute pièce pour remplacer New York.
Profession: Etudiante en art
Amour: Célibataire
Autre compte: Soren O'hara
Musique: De tout.
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 21:39 (2010)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] Répondre en citant

     _«Que dois-je entendre par là, Miss Ura ?»

La réplique d'Aldebaran amusa Cornelia et le sourire qu'il lui adressa liquéfia son cœur. Armé de ces mots, il venait d'atteindre l'élément central de la machine Cornelia Ura. Elle sentait ses connections se défaire et le liquide chaud qui remplaçait son cœur, recouvrir les organes les plus proches. A l'instant présent, Cornelia n'était plus Cornelia mais seulement une sorte de poupée sans vie. Son esprit ne répondait plus, elle était littéralement hypnotisée. Rien n'est hyperbolique là-dedans, Aldebaran lui faisait vraiment cet effet, aussi intense soit-il. Était-ce vraiment sain d'abandonner son corps ainsi ?  Pas vraiment, mais la sensation était tellement jouissive, qu'elle ne cherchait même plus à lutter.

      _«Pour ce qui est de sombrer dans la folie... t'en fais pas.. dans tous les cas, il y aura quelqu'un pour me guider vers le droit chemin, n'est-ce pas ? Et si tu n'as pas envie de culpabiliser.. faisons en sorte que ce soit toi»

Il lâcha ces mots prêt de son oreille. Armé de son souffle paralysant et de son parfum ensorcelante, il s'attaquait désormais à son enveloppe charnelle. Elle pouvait sentir la peau de son cou se décomposer, le col de sa veste s'enflammer et son tympans se désintégrer. " Faisons en sorte que ce soit toi " ?  Cornelia était d'accord : elle accepterait de le sortir de n'importe qu'elle folie tant qu'il le demander à ELLE et à elle seule.

      _«On dirait que c'est bientôt fini.. alors profitons-en».


      _« Très bien. Alors ... je m'engage à te sortir de la folie dans laquelle je t'aurais plongé, si tu accepte de posséder le reste de la machine ...
»

Tout en disant ces mots d'un air absorbé, le visage de Cornelia se rapprochait dangereusement du cou d'Aldebaran. Son parfum l'attirait. A la fin de sa réplique, sa peau glaciale d'automate se retrouva contre celle de son maitre. Elle fermait les yeux et s'enivrait de son odeur. Qu'il était bon de ne plus obéir aux lois et de se laisser aller de la sorte. Corny était privé de son cœur, de son esprit, de sa peau, de sa vue et maintenant de son odorat, tous appartenait à Aldebaran désormais. D'un geste mécanique et indépendant de sa volonté, la main de Cornelia alla caresser la nuque de son possesseur. Elle voulait juste le toucher, sentir sa présence, se rassurer, annuler l'hypothèse du rêve. La déconcertante régularité de son souffle, la délicatesse de son parfum, la douceur de sa nuque, la souplesse de ses cheveux ... tout était bien réel.

     _« Comment .. »
Lacha-t-elle dans un souffle.

Les ficelles en or qui servaient à manipuler la marionnette qu'était devenu Cornelia flottaient tout autour d'elle.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
« Il pleut des heaumes»


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldebaran
Etudiant/Etudiante

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 93
Surnom: Ne tentez pas ça
Age: 21 ans
Date d'anniversaire: Inconnue
Localisation: Un peu partout, ici et là-bas ..
Profession: Etudiant
Amour: Je n'y pense pas
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 22:53 (2010)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia] Répondre en citant

   "Très bien. Alors ... je m'engage à te sortir de la folie dans laquelle je t'aurais plongé, si tu accepte de posséder le reste de la machine ..."

   Je ne pouvais rêver mieux. Non seulement la petite Ura avait été domptée par mes talents, mais à présent, preuve qu'elle descendait bien des races nobles animales, elle réfléchissait d'elle même à ce qui pourrait me plaire. Elle.. anticipait ma volonté, ce que je n'avais fait qu'attendre de mes familiers, jusqu'ici. Après tout, l'amitié, l'amour ? Qu'en ferais-je, sur mon trône, là haut ? Autant en donner le plus possible, tant que je n'y suis pas. Autant tout faire pour graviter plus haut que les autres, et ce tout en étant admiré. Elle souhaitait que je la désire, elle, et personne d'autre. Et elle l'aurait, pour mon bien et son plus grand malheur. Je restais là, sur sa réplique, prêt à répondre. C'est alors qu'un sentiment de froid m'envahit : elle reposait sur moi.. au sens propre. Ses doigts de glace s'emmêlaient à mes cheveux, son souffle aurait pu faire naître des cristaux de givre sur mon cou. On aurait dit que j'avais abattu ma "proie", et qu'elle n'était plus qu'à l'état de viande froide.. prête à être cuisinée et dégustée. Je pouvais à présent me sentir plus que ravi. La posséder ? C'était si bon. Si jouissif, aurais-je dit à l'autre rouquin.

.. Il t'aurait certainement dit "bon coup, bien joué !" et tu aurais souris en disant que.. Aldebaran ! Tu as le corps de ta dernière victime dans les bras, et tu penses à un type à qui t'as parlé un jour et que t'as plus revu depuis ? Réagis, bordel ! L'heure est à l'action, au crime, au pêché ! certainement pas à la réflexion !

     Elle articulait une dernière phrase. Elle devait certainement avoir le coeur serré, être amoureuse. Ou du moins, tomber amoureuse, ressentir une forte attirance envers moi. Mon attitude n'était pas exemplaire, sentimentalement parlant, je la menais par le bout du nez, mais c'était pour la bonne cause après tout. Chacun en ressortira gagnant... au final, je ne suis qu'un vendeur de bonheur... et je me fais payer en joyaux de la couronne. En joyaux de MA couronne.

   "Cornelia.. J'ai accepté depuis longtemps. Tes premiers mots m'avaient déjà convaincus."

    Je glissais une main dans ses cheveux et rapprochait mon visage du sien. Ma deuxième main avait attrapé celle qui me glaçait les os et la serrait avec douceur. Nos lèvres n'étaient à présent qu'à quelques centimètres d'écart et je pouvais sentir sa peau lisse, sans impact, parfaite, pure. Du diamant. Cornelia Ura, vous serez la pièce principale de ma royauté. Je vous aime autant que j'aimerais vos parents, et autant qu'eux même aiment notre cher Kamisama. Je posais mes lèvres sur son front, lentement, mais sûrement, la laissant espérer avant le moment final, l'apothéose. Doucement, j'approchais mes lèvres des siennes. Et enfin, vint l'éclipse Lunaire.. la figurée, tout comme la vraie.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:47 (2017)    Sujet du message: Surnaturelle, c'est le mot. [PV Cornelia]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet Eden Index du Forum -> Loisirs et détente -> Plage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[electro] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com